COMMUNIQUE


Lettre ouverte aux organisations patronales représentatives dans les branches relevant de la Fédération FO des métiers de la Pharmacie,

LBM, Cuir et habillement  dans le cadre de la journée d’actions interprofessionnelles du 28 juin 2018


Nos revendications pour faire avancer les droits des salariés

 

Mesdames, Messieurs,

Depuis plusieurs mois, la croissance économique est de retour tant au niveau mondial, européen que national, mais force est de constater l’absence de répartition équitable des richesses produites par les travailleurs, ainsi que l’absence de création d’emplois pérennes et de qualité.

A contrario nous déplorons une aggravation des conditions de vie et de travail des salariés de toutes catégories dûe à une pression hiérarchique et  organisationnelle toujours plus forte, des exigences de productivité non compensées notamment par des augmentations de salaires, une perte de pouvoir d’achat des actifs et une augmentation de la précarité et de la pauvreté y compris pour des salariés en emploi.

Certaines mesures publiques récentes remettent par ailleurs en cause le collectif et les droits sociaux contribuant à une perte de sens et de confiance, augmentant ainsi l’individualisme et affaiblissant la démocratie sociale dont nous sommes pourtant, vous et nous, les acteurs en tant qu’interlocuteurs sociaux.

Il nous semble urgent et indispensable de participer à un rétablissement durable de la situation économique et sociale au regard des responsabilités qui sont les nôtres dans la cadre du dialogue social et de la négociation collective.

 

Aussi, la Fédération FO des métiers de la Pharmacie, LBM, Cuir et Habillement vous interpelle à nouveau par la présente et revendique tant au niveau de la négociation de branche que d’entreprise :

  • L’ouverture de négociations de salaires minima loyales et des augmentations significatives ;
  • Des engagements de créations d’emplois en CDI ;
  • Un investissement et une prise de conscience de l’importance des sujets liés à la gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et de la formation professionnelle ;
  • L’ouverture de négociation avec des propositions concrètes et normatives sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail.

Selon nous c’est à ces conditions que nous ferons la preuve de l’intérêt du dialogue social pour l’économie, les entreprises, les salariés et améliorerons la situation matérielle et morale de ces derniers.


Fait à Paris, le 28 juin 2018


JACQUES TECHER

Secrétaire Général de la Fédération nationale FO des métiers de la Pharmacie, LBM, Cuir et Habillement

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

La Fédération organise son meeting de rentrée le JEUDI 04 OCTOBRE 2018

à la Confédération FO et convie tous ses adhérents à y participer.

Contactez le secrétariat pour vous y inscrire : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.