COMMUNIQUES DE PRESSE

 

 

27/06/2022:

 

Dépêche commune AFP, le 27 juin 2022

Après le rachat controversé de Monsanto… rien n’arrête « le fossoyeur Bayer » ! Les salariés de la Division Pharma paient les procès glyphosate. La colère gronde. Actuellement, Bayer France s’enfonce dans des décisions immorales en annonçant, aux 600 salariés de sa filière pharmaceutique, qu’il va procéder à plus de 350 licenciements sur fond de sauvegarde de la compétitivité. Trois jours seulement après cette annonce fracassante auprès des salariés français, le Président Bayer Pharma Monde, a communiqué les résultats exceptionnels de sa Division au premier trimestre 2022 (confirmant les résultats 2021), mettant en avant les records de dividendes versés aux actionnaires.

 

Lire la suite...

 

21/06/2022 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

SANOFI : Une stratégie orientée destruction d’emplois en France ??

Suites aux récentes annonces de SANOFI France devant les représentants du personnel des entités du groupe et par voie de presse, FORCE OUVRIERE est particulièrement préoccupée par la pérennité des emplois et de l’entreprise en France.


La mise en oeuvre d’un accord de gestion de l’emploi et des parcours professionnels signé par certaines organisations syndicales (FO est non signataire) aboutirait en effet à supprimer près de 1500 emplois.

Lire la suite... 

 

07/06/2022 

 

COMMUNIQUE FEDERAL:

UN NOUVEL ACCORD DE SALAIRES EST CONCLU EN PHARMACIE D’OFFICINE

Après l’échec de la négociation salariale du lundi 25 avril 2022, les interlocuteurs sociaux de la branche se sont retrouvés le 7 juin.

Respectant la clause de « revoyure » prévue dans l’accord précédent, la finalité était de prendre en compte la poursuite de l’augmentation de l’inflation (5,2% sur les 12 derniers mois, fin mai) et la dernière revalorisation du SMIC qui a eu pour effet de rattraper la quasi-totalité de la grille de raccordement (coef 100 à 190).

Lire la suite... 

 

09/02/2022 

 

Libre et indépendante à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et religieuses, la confédération générale du travail Force Ouvrière ne donnera aucune consigne de vote à l’occasion des scrutins politiques à venir.


Réaffirmant son attachement à la République, une et indivisible, garante de l’égalité de droits, à l’universalisme républicain, à la laïcité, à la séparation des Eglises et de l’Etat, FO sera sans faiblesse, sans concession sur ses valeurs fondamentales : le refus du racisme, de l’antisémitisme, de la xénophobie, des slogans qui font de l’étranger, du migrant, le bouc émissaire faute d’apporter des réponses de justice sur le terrain économique et social.


La confédération FO agit et agira sans relâche sur le terrain syndical pour la défense et le progrès des droits des salariés, et pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, pour la justice sociale.

 

Lire la suite...

 

14/01/2022

 

Laboratoires de Biologie Médicale : Nouvel échec de la négociation sur les salaires

 

Lors de la commission paritaire qui s’est tenue le 13 janvier, pourtant en présence du ministère du Travail, les 4 organisations patronales désormais autour de la table sont encore venues sans mandat !

Alors que tous les salariés du secteur des LBM sont présents au quotidien dans les laboratoires et épuisés, que les biologistes ne cessent d’engranger des bénéfices : Aucune proposition, aucune discussion possible ! Il est grand temps de dire stop à la prise d’otage de la négociation par les employeurs, notamment sur les salaires.

La Fédération nationale Force Ouvrière des métiers de la Pharmacie, LBM, Cuir & Habillement, appelle tous les salariés de la Branche à rejoindre l’appel à la mobilisation du 27 janvier, y compris par la grève. Salaires : le 27 janvier, l’heure est désormais à la mobilisation de toutes et tous !

 

Sylvia VEITL  Secrétaire Générale 

Romane PATENOTRE Secrétaire Fédéral Branche LBM

 

 

 

 09/01/2022

 

Les Pharmacies d’Officine sous la vague Covid-19

 

La Fédération nationale Force Ouvrière des métiers de la Pharmacie, LBM, Cuir & Habillement, première organisation syndicale représentative en Pharmacie d’Officine, s’alarme et dénonce les effets délétères de la politique sanitaire gouvernementale sur l’organisation des Pharmacies d’Officine.

 

C’est un véritable raz de marée qui submerge les pharmacies d’officine, dont l’activité des tests de dépistage et des vaccins Covid-19 explose.

Nos syndicats régionaux nous relatent une soudaine aggravation des conditions de travail pour l’ensemble des équipes, adjoints(tes) et préparateurs(trices) en pharmacie.

Dans un climat déjà anxiogène qui perdure depuis deux ans, le rythme de l’activité s’emballe, la pression sur les salariés s’aggrave et les comportements du public se détériorent.

Une véritable souffrance psychologique au travail touche de nombreux professionnels et l’on observe non seulement des arrêts de travail mais également des démissions en cascade.

 

La Pharmacie d’Officine qui connaissait déjà depuis de nombreuses années un déficit d’attractivité, dont la conséquence est la pénurie de professionnels que l’on connaît, risque de faire face à une hémorragie de main d’œuvre qualifiée si l’on ne prend pas rapidement la juste mesure des évènements actuels.

 

C’est la raison pour laquelle notre organisation syndicale appelle :

· Les pharmaciens titulaires à « prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés » (article L4121-1 du Code du travail).

· Les deux chambres patronales à ouvrir à nouveau une négociation sur la rémunération complémentaire pour la réalisation des tests et vaccinations liés au Covid-19, notre dernière demande ayant été rejetée.

 

 

Fait à Paris, le 12 janvier 2022.

 

 

Olivier CLARHAUT

Secrétaire Fédéral en charge de la Pharmacie d’Officine

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.