Lors du Congrès Fédéral à Arcachon les 22 et 23 octobre 2016, les délégués ont rédigé la résolution suivante : Résolution Cuirs et Habillement

 

La branche « Cuirs Habillement » comporte 9 Conventions Collectives :

Ø Fourrure

Ø Maroquinerie

Ø Industries de la Chaussure

Ø Cordonnerie

Ø Industries de l’Habillement

Ø Ganterie de peau

Ø Couture parisienne

Ø Chapellerie

Ø Chemiserie sur mesure

 

On peut citer en exemple la branche « Industries de l’Habillement »

Nombre de salariés : 42 257     /     Nombre d’entreprises : 20130

 

Le rôle de l’Habillement, c’est de transformer les matières premières en vêtements. Il s’agit donc d’une valeur ajoutée essentielle qui se manifeste par des aspects techniques (conception, production) et créatifs. C’est un secteur hétérogène qui rassemble une dizaine de grandes entreprises et des centaines de PME, aux profils très différents : prêt à porter pour les femmes les hommes et les enfants, lingerie, accessoires, mais aussi vêtements de protection et de sécurité…

La mondialisation de l’économie a constitué un enjeu particulièrement fort pour ce secteur. Disposant d’atouts  majeurs (créativité, savoir faire irremplaçable, notoriété des marques, rayonnement mondial de PARIS), les industries françaises de l’habillement ont pu s’y adapter avec succès : toujours plus créatives en matière de produits, de plus en plus réactives en termes d’organisation, elles satisfont dorénavant les demandes de nouveaux marchés sur lesquels elles s’implantent ou se développent (près de 40% du chiffre d’affaires des entreprises est réalisé à l’exportation).

Tout au long du cycle de production d’un vêtement, une myriade de professionnels anticipe et réagit rapidement aux désirs des consommateurs en proposant en permanence des nouvelles collections au lieu des deux traditionnelles annuelles. Et, à chaque étape de ce processus, une modernisation toujours plus forte : l’heure est aux machines automatiques, à la conception-fabrication assistée par ordinateur (CFAO), aux outils industriels sophistiqués (gravure ou coupe au laser). Résultat, la demande de qualification est à la hausse et les entreprises ont de plus en plus besoin de personnel qualifié et polyvalent. Ouvriers, techniciens, commerciaux, ingénieurs, créateurs, imaginatifs, sont recherchés.

Les principales régions de l’Industrie de L’Habillement sont l’Ile-de-France, les Pays de la Loire, Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais, Midi-Pyrénées et Provence-Alpes- Côte d’Azur.

 

Motion Décembre 2021

Cuir et Habillement

 

Le Congrès se félicite du travail des camarades qui relèvent des Branches du Cuir et de l’Habillement.

 

FUSION DES BRANCHES

Les délégués réunis en congrès restent attentifs aux conséquences de rapprochement de certaines Branches de la filière notamment sur le sujet de l’harmonisation des conventions collectives et du maintien des droits des salariés relevant de ces branches.

Par ailleurs, le Congrès soutiendra les démarches de la Secrétaire Générale vis-à-vis de la Confédération afin de travailler aux conditions de la création d’un champ conventionnel de la filière Mode, Cuir et Habillement et du rapprochement des syndicats concernés.

En effet, les délégués souhaitent que, pour le bon fonctionnement de cette Branche, la protection et la défense des droits des salariés, la Fédération de la Pharmacie, du Cuir et de l’Habillement soit seule compétente sur ce champ.

 

SUR LA NEGOCIATION COLLECTIVE :

Le Congrès revendique la continuité des négociations de Branche, seules capables d’octroyer des droits égaux et d’assurer une égalité de traitement des salariés dont beaucoup sont issus de Très Petites Entreprises.

 

SUR LES SALAIRES CONVENTIONNELS  ET L’EMPLOI

Le Congrès sera attentif aux aides financières accordées dans le cadre du « quoi qu’il en coûte». Parfois ces subsides profitent à des grands groupes qui sous couvert d’un affichage « made in France » et pour se donner bonne conscience, montent des projets dont la pérennité n’est pas démontrée, au contraire puisqu’on nous annonce déjà un produit avec un prix de vente supérieur à un autre similaire en magasin.

D’autre part, sans dénigrer l’action des chantiers d’insertions et autres réseaux, le Congrès demande à rester attentif à l’évolution et ce mode d’organisation et des aides publiques versées.

Le Congrès revendique une vraie relocalisation de la production et non pas uniquement une réindustrialisassions sur le bassin Euromed ou dans les pays de l’Est.

 

SUR LE DEVELOPPEMENT ET LA SYNDICALISATION :

Le Congrès constate que la syndicalisation dans les petites structures qui composent majoritairement les Branches du Cuir et de l’Habillement reste faible et rappel l’importance de l’adhésion et de l’implantation syndicale.

Le Congrès soutient les démarches engagées par la Confédération et la Fédération visant à se développer et à s’implanter partout afin d’assurer notre indépendance et la défense de nos valeurs.

 

Adoptée à l’unanimité par le Congrès de Saint-Malo le 5 décembre 2021

 

Salaires 2018 et primes d’ancienneté sécurisées dans la Branche de l’Habillement

Comment la filière cuir sauve sa peau

Découvrez la fabrication d’un sac

Point d’étape relatif à la négociation dans les Branches « Cuirs et Habillement » lors de la Commission Exécutive Fédérale du 25/06/2017

Salaires 2017 Maroquinerie

Accord de salaires minima 2017 branche maroquinerie